GCB logo Web

Portrait Asse Mai2010 Francoisdiot bis

© François Diot

Geneviève Asse est née en 1923 à Vannes, en Bretagne. Elle vit aujourd'hui à Paris. 

En 1932, elle part étudier à Paris.

En 1940, elle entre à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs et suit des cours à l'Ecole du Louvre. 
Au cours de ces années, elle peint ses premières natures mortes qui se rapprochent du cubisme, notamment des peintures de Braque.

Engagée depuis les débuts de l'Occupation, Geneviève Asse rallie les FFI en 1943-1944 avec son frère et s'engage comme conductrice ambulancière à la Croix-Rouge.

En 1942, Jean Bauret visite le "Salon des moins de trente ans" en compagnie de Jeanne Bucher, et remarque sa peinture. Cet industriel, filateur du nord et collectionneur sera l'un des premiers à lui acheter des toiles. Chez lui, elle rencontre Nicolas de Staël, Poliakoff, Bram Van Velde, Samuel Beckett, Pierre Lecuire et d'autres encore.

En 1954, la galerie Michel Warren lui consacre une première exposition personnelle puis en 1956 et 1957

Durant les années 60-70, ses toiles seront qualifiées d'abstraites même si pour Geneviève Asse il n'y a pas de rupture à proprement parler avec le début de sa production.

Les expostions s'enchaînent à la galerie Schoeller à Paris et à la galerie Benador à Genève en 1961, à la galerie Lorenzelli à Milan, à Zürich en 1964, au musée d'Oslo en 1965 et la galerie Krugier en Suisse. Elle expose par la suite à la galerie Claude Bernard puis à la galerie Marwan Hoss.

En 1998, paraît le catalogue raisonné de son oeuvre graphique de 1942 à 1997, édité par le cabinet des estampes de Genève, et en 2002, la Bibliothèque nationale de France lui consacre un ouvrage sur son oeuvre gravée La pointe de l'oeil.

En 2003, une exposition est organisée en hommage à Geneviève Asse à l’occasion de la donation faite au musée des Beaux-Arts de Rennes. Cette donation comprend des toiles emblématiques des différentes étapes dans son parcours artistique.

En 2008, inauguration des vitraux de la collégiale Notre-Dame-de-Grande-Puissance de Lamballe (Côtes-d’Armor), commande conjointe de l’Etat à Geneviève Asse et Olivier Debré.

Geneviève Asse expose au Musée des Beaux Arts de Rouen, en 2010, sous la direction de Laurent Salomé.

En 2012-2013, le Musée Fabre de Montpellier expose des œuvres de son atelier pour la plupart inédites.

Geneviève Asse a exposé à la galerie Claude Bernard en 19891993 et 2013. L'artiste partage son temps entre son atelier à Paris, et celui de sa maison à l'Ile-aux-Moines, en Bretagne.