GCB logo Web

Pierre BONNARD

 

Biographie

 

Œuvres consultables

"Je ne suis d'aucune école, je cherche uniquement à faire quelque chose de personnel", Pierre Bonnard

Pierre Bonnard est né le 3 octobre 1867 dans un milieu bourgeois, à Fontenay-aux-Roses, dans la banlieue sud de Paris. Il a un frère, Charles, et une soeur, Andrée, qui épousera, en 1890, le compositeur Claude Terrasse. 

De 1875 à 1886, il entreprend d'excellentes études au lycée de Vanves, de Louis-le-Grand puis de Charlemagne, à Paris.

Il est bachelier en es-lettres en 1885 puis s'inscrit à la faculté de droit, selon les voeux de son père. Il obtient sa licence trois ans plus tard. Parallèlement à ces études, il s'inscrit à l'Académie Julian où il rencontre Paul Sérusier, Maurice Denis, Gabriel Ibels, Paul Ranson, Félix Valloton. Avec ces artistes et d'autres encore, il fonde le cercle des "Nabis" en 1888. Paul Gauguin qu'il admire profondément sera également l'un des fondateurs de ce mouvement.  

En 1889, il est reçu à l'Ecole des Beaux-arts, où il passe un an et fait la connaissance d'Edouard Vuillard et de Xavier Roussel. Cette année constitue un tournant pour Pierre Bonnard, car il décide de se consacrer uniquement à la peinture. Il crée une affiche France Champagne qui apparaîtra deux ans plus tard sur les murs et sera remarquée par Toulouse-Lautrec.

En 1890, il partage un atelier, 28 rue Pigalle, avec Edouard Vuillard et Maurice Denis. La même année Paris accueille l'art japonais qui impressionne le peintre. 

En 1891, il fait sa première exposition au Salon des Indépendants. Un an plus tard, il compose ses premières lithographies. 

En 1893, il rencontre une jeune femme de 24 ans, Marie Bonson, qui lui dit s'appeler Marthe. Il effectue son premier portrait en 1894 et l'épousera un an plus tard. A cette période, il peint surtout des scènes de la vie de Paris. 

Sa première exposition personnelle lui est consacrée en 1896, à la Galerie Durand. En 1903, il expose au Premier Salon d'Automne. 

En 1906, il présente sa première exposition particulière à la Galerie Bernhein-Jeune, qui le prend sous contrat. 

En 1909, il effectue un premier séjour à Saint-Tropez. La découverte des couleurs du Midi provoquera un véritable choc pour l'artiste. Il y rencontrera Signac, Renoir et Mauguin

En 1912, il achète une maison à Vernornet dans l'Eure, "Ma Roulotte", non loin de Giverny où il rencontre Monet.

A partir de 1915, il peint surtout des portraits de femmes et des nus. 

En 1924, une rétrospective de son oeuvre est organisée à la Galerie Druet, à Paris. 

En 1926, il achète la Villa "Le Bosquet" au Cannet.

Il expose chez Hauke à New-York, en 1928 puis à la galerie Reid et Lefevre à Londres, en 
1934

Au cours de l'année 1938, il effectue ses derniers séjours en Normandie, à Trouville. L'année d'après il se retire au Cannet, où il passera la guerre. 

En 1942, son unique compagne, Marthe, s'éteint. Il passe ses derniers séjours à Paris en 1945.

Pierre Bonnard meurt le 23 janvier 1947 au Cannet.

La Galerie Claude Bernard organise plusieurs expositions de ses oeuvres : Dessins en 1972;
Dessins et aquarelles en 1977 et Dessins, aquarelles, gouaches et pastels en 1991.

 

bonnard bonnard bonnard