Naissance le 30 octobre à Montauban.

1881-1883, réalise de nombreux portraits à Toulouse et à Montauban. Se rend à Paris où il réussit le concours d'admission à l'Ecole des Beaux-Arts.

1885, obtient une mention honorable au Salon des Artistes Français avec La Première Victoire d'Hannibal.

1888, commence la première série de portraits de Beethoven qu'il poursuivra sa vie durant. Mort de sa mère.

1890, expose à la Closerie des Lilas où ses sculptures sont remarquées par le critique Félicien Champsaur.
 
1893, Rodin l'engage comme praticien. Cette collaboration cessera en 1908.

1895, commande du Monument aux Morts de la Guerre de 1870 à Montauban.

1899, réalise La Tête d'Apollon qui marque une étape importante dans son évolution artistique.

1905, première exposition personnelle à la Galerie du fondeur Hébrard, rue Royale à Paris.

1913, achève les bas-reliefs et les fresques pour le Théâtre des Champs-Elysées. Participe à l'Armory Show de New York.
 
1914, voyage en Italie. Remporte un vif succès à la Biennale de Venise où il expose 30 sculptures.

1925, exposition personnelle au Carnegie Institute de Pittsburg, à New York, Chicago, Cleveland. Participe à l'exposition d'art français à Tokyo.

1926, inauguration du Monument au Général Alvear à Buenos Aires.

1929, inauguration du Monument à Mickiewicz à Paris. Exposition personnelle à la Kunsthalle de Bâle et à la galerie Danthon à Paris.

Bourdelle meurt le 1er octobre au Vésinet. 

La Galerie Claude Bernard réalise ensuite l'expostion Sculptures en 1967.